Pierre? ciseaux? Papier! … peint.

Si comme moi vous êtes né/e dans les années 70, vous vous souvenez sans doute des fameux papiers peints à gros motifs géométriques dont nos parents avaient pris un malin plaisir à habiller les murs. Et si, comme moi, papier peint rimait avec déco de maman, vous n’étiez peut-être pas tenté/e d’en remettre une couche ! Seulement voilà, il ne faut jamais dire: « fontaine, je ne boirai pas de ton eau ! » ou plutôt « papier à motifs, je ne te poserai plus sur mes murs ! »

Fort heureusement, la mode, certes, se répète mais inutile de commettre les mêmes excès de zèle de l’époque ! Parfois, quelques petites touches suffisent à apporter l’effet escompté. Depuis quelques temps, donc, les murs s’habillent de papiers peints que leurs créateurs ont eu le talent de remettre au goût du jour. Et je dois bien avouer que la fièvre m’a prise, moi aussi! Ma petite préférence va vers la marque Papermint, une entreprise française qui ne manque pas de style ! Mais d’autres boutiques en ligne proposent des motifs ou coloris tout aussi jolis et dans l’air du temps, comme Le grand cirque ou Au fil des couleurs.

En ce qui me concerne, j’ai opté pour la pose d’un lé voire 2 au maximum afin de ne pas alourdir la pièce.

Mais, je n’écarte pas l’idée d’une fresque panoramique comme celle-ci !

fresque-toscane-3-a-6-les
http://www.paper-mint.fr

      Et puisque la fièvre n’est pas encore retombée, je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures au gré de mes coups de coeur en papier !

Une étagère « Mikado »: à vous de jouer !

IMG_3694

Qui n’a pas rêvé d’avoir une étagère design sans avoir à se couper un bras?! En ce qui me concerne avant de fabriquer cette étagère, j’avais cherché longtemps dans le commerce l’étagère idéale, en bois noble, aérienne et qui sache habiller un mur sans donner l’impression de l’encombrer. C’est en faisant la liste de tous mes critères que j’ai fini par me dire que la meilleure solution serait de la faire moi-même. Vous verrez sans doute quelques ressemblances avec la célèbre étagère Mikado du designer Jean-François Bellemère, que l’on trouve au prix de 470 euros. La mienne se compose de 9 tasseaux de chêne. Un très bon rapport qualité-prix. Vous me croirez ou non mais le plus dur a été de rendre l’asymétrie harmonieuse… comme quoi Designer, c’est un métier !

matériel : 2 tasseaux de 1 m / 5 tasseaux de 75 cm / 2 tasseaux de 30 cm / 8 équerres / vis

Une entrée d’inspiration Art Déco

Avoir une entrée à la fois fonctionnelle et belle à regarder n’est pas toujours simple, surtout si comme moi vous avez des petits monstres qui, dès leur retour de l’école, ont la fâcheuse tendance à déposer leurs manteaux, cartables et autres chaussures comme une offrande au porte-manteau!

Cet été j’ai voulu relever le défi et un mois après la rentrée, je dois dire que je ne suis pas mécontente du résultat !

 

Quant au papier peint, vous pourrez le trouver sur http://www.paper-mint.fr.

L’accumulation de miroirs: une astuce de pros !

Lors d’un atelier Déco avec la décoratrice d’intérieur Sonia Bousquet de SOA Home & Déco, je lui avais fait part d’un problème de luminosité dans ma pièce à vivre et cherchais des astuces pour, sans casser les murs porteurs, obtenir davantage de lumière. Sonia m’a alors proposé de jouer sur l’accumulation de miroirs sur le mur qui longe mon salon traversant. Non seulement, c’est tendance mais en plus c’est astucieux.

Et voilà le résultat !

IMG_4187 (1)

Et dans un autre style d’accumulation, voici la version cadres et autres objets de décoration murale!

 

Alors vous aussi, tentez l’accumulation mais attention à ne pas devenir accro aux collections sans raison !!!

 

Un escalier qui craque… pour les carreaux de ciment !

Si vous aussi vous avez des escaliers à remettre au goût du jour, ou si tout simplement vous êtes fan de carreaux de ciment, alors cet article peut vous intéresser! Chez moi, une maison des années 70, les marches de l’escalier étaient recouvertes d’un linoleum gris tacheté qui l’inscrivait dans une époque bien révolue. Je me suis donc lancée dans sa rénovation afin qu’il soit dans l’air du temps. J’ai commencé par retirer le lino, j’ai décapé la colle restante et j’ai repeint les marches et contremarches avec une peinture pour sol. Mais la petite touche déco de cet escalier réside surtout dans ces stickers aux motifs « carreaux de ciment ». L’illusion est parfaite, non?